Photos de l'O.P.

 
 

Home > 04 Albums : Mers > 88 Mers les Bains Madeleine Hospital
Click to view full size image
MH 001 CE1-2
Christiane Boulay  [Feb 03, 2010 at 04:44 PM]
Super photo !
Au centre, je vois ma copine Marie-Jeanne Linard (3ème à partir de la gauche) et Armelle Halnais se donner la main, trop mimi...
Très bel album, Madeleine,
Bises, Christiane
Arlette M  [Feb 03, 2010 at 07:28 PM]
Madeleine, ta classe reconstituée. De G à D - Florence Foret, Patricia Ruello, Marie-Jeanne Linard, Armelle Halnais, Marie-Line Bonin, Yasmina Mélou, Marie-Claude Plantier, Martial Magne, Eric Surbier, Robert de Rizzo, Richard Bodereau, Marc Oulerich, Emmanuel Belkessa.
madeleine hospital  [Feb 04, 2010 at 09:36 PM]
A Arlette que j'ai connue!C'est un vrai régal pour moi Bises
Arlette M  [Feb 04, 2010 at 10:06 PM]
A Madeleine. J'étais sûre de te faire plaisir. J'en suis heureuse pour toi. Robert de Rizzo est très beau sur cette photo.
madeleine hospital  [Feb 05, 2010 at 06:09 PM]
Arlette merci encore .Es-tu sûre que c'est Marie-claude Plantier ,il me semble que c'est Josette Estival. Je retrouve le sourire candide de Florence qui buvait mes paroles,le doux sourire de Patricia,l'adorable Marie-Jeanne,la timidité d'Armelle,l'affectueuse Marie-Line,l'épanouie Yasmina, la réservée Josette si c'est elle,le super doux Martial,l'intello gentil Eric,l'élégant et serviable Robert,le coquin et tourmenté Richard qui me disait souvent:Maitresse est -ce que ça se peut ,s'en suivait une description d'une situation compliquée qui lui posait problème,de l'espiègle Marc qui s'était bien adapté à la classe,et del'effacé Emmanuel. Que sont-ils tous de venus? Si vous le savez , dites le moi Bises Madeleine
Arlette M  [Feb 05, 2010 at 06:36 PM]
Pour Madeleine, Oui je suis sûre de Marie-Claude. Josette Estival avait déjà quitté l'OP quand je suis arrivée. Elle était née dans les années 45/46/47 alors que dans cette classe se sont des enfants nés en 1955/56
Guy Hachour  [Feb 05, 2010 at 06:47 PM]
Oui Arlette pour Josette : 16 mai 1947.
Madeleine : Régine pourra t'en dire davantage sur au moins deux de ces enfants, Florence et Marie-Line.
Arlette M  [Feb 05, 2010 at 07:28 PM]
Bonsoir Guy, merci pour la précision.
Christiane Boulay  [Feb 06, 2010 at 11:46 AM]
Bonjour Madeleine,
Tes commentaires sur les enfants que tu as eu en classe sont délicieux, plein d'attentions à leur égard. On voit que tu aimais tes jeunes élèves.
Marie-Claude Plantier a été dans ma classe ensuite, elle a dû redoubler sans doute, car Marie-Jeanne Linard, avec qui j'étais très amie, était mon aînée d'un an.
Marie-Jeanne avait un visage malicieux, très belle expression, avec ses cheveux courts ses cheveux longs, elle était adorable.

Comme tu dis, Eric, l'intello, a eu droit pour récompense de se trouver avec les filles aux cours de secrétariat, il a échappé aux lourdes tâches des ateliers de mécanique ou de menuiserie. Les machines des ateliers étaient imposantes. Pourquoi, le secrétariat était-il plus élitiste que l'enseignement technique des ateliers ? Il n'était pas facile pourtant le programme des ateliers. De toute façon, pour les filles, aucun choix possible autre que secrétaire. Secrétaire pour les bourreaux, pour les machos, les petits chefs qui te harcelaient pour une virgule, leur nom pas assez gros en bas de la feuille, bonniches à tout faire, l'esclavage technologique des temps modernes. A taper sur un clavier dans des bureaux sordides, sans fenêtres, dans des coursives, dans des réduits, à l'occasion dans des palaces, des bureaux pour ministres, ça dépendait de l'offre d'emploi, etc... rien à voir avec ton métier d'enseignante,à vocation. On n'a pas la vocation d'être secrétaire ou balayeur.
Patricia, aussi, est arrivée dans ma classe très rapidement. On "déconnait avec elle", elle était gentille.
J'ai été surprise d'apprendre que Marc Oulerich était mélangé à ta classe avec les élèves de l'OP, je ne m'en rappelais pas.
De beaux témoignages, Madeleine.
Bises, Christiane
madeleine hospital  [Feb 06, 2010 at 02:04 PM]
Je pense que mon dernier message n'est pas passé j'ai dû oublier de cliquer sue OK . Josette qui il me semble était dans ma classe avait une grande soeur Fernande qui effectivement venait de quitter l'O P quand tu y es arrivée Arlette. J'ai très bien connu Fernande que j'aimais beaucoup et dont je parle dans d'autres commentaires. J'ai appris qu'elle était décédée au cours de l'année 2009 et cela m'a vraiment peinée.C'est dur de voir partir des personnes plus jeunes que soi et j'espérais tant la retrouver grâce à ce site . si Josette me lit qu'elle me fasse un petit coucou. Excuse moi j'ai écrit Arlette alors que c'est Christiane .Dur dur ce que tu écris mais ce n'était pas unque ment le fait des élèves de cempuis .Je t'ai expliqué mon parcours dans un précédent courrier . Après le CC j'ai fait un an à Sophie Germain pour préparer le concours d'entrée à l'école normale et si je les avais écoutés j'étais aussi destinée au secrétariat que tu décris ,alors je suis allée rue Mabillon et je me szuis présentée en candidate libre .Je voulais être INSTITUTRICE.Je crois que j'aurais fait une mauvaise secrétaire J'ai eu un message émouvant de Patricia ,j'espère qu'elle viendra me voir dans le Berry Bises à toi Christiane Madeleine
madeleine hospital  [Feb 06, 2010 at 05:16 PM]
Bonjour Christiane. Si Marie -Jeanne était ton aîné d'un an ru as dû faire ton CE 1 avec moi C'est une classe oû après la récré de l'après-midi on rangeait souvent tout pour s'adonnesà la peinture,mon dada malheureusement je n'ai pas de photo de cette année là
Christiane Boulay  [Feb 06, 2010 at 10:57 PM]
Bonsoir Madeleine,
Merci de ton long message en réponse au mien sur le "secrétariat". Oui, il est dur.
J'ai souffert de cette étiquette de "secrétaire" qui en disait long, le regard sur moi changeait. Je n'étais pas considérée. Secrétaire, synonyme de crétine, subalterne, esclave, - 1 de QI. Quand on me posait la question, qu'est-ce que vous faites dans la vie ? La question qui fâche, j'étais embarrassée, pas fière.
Pourtant, j'ai été heureuse dans ma scolarité, pas d'échecs à mes examens, tout roulait...
J'ai voulu suivre une autre voie, après mon bac, prof de sport, il me manquait des disciplines sportives plus étendues que celles pratiquées à Cempuis, c'était impossible.
Après, documentaliste, ou bibliothécaire, puis la médecine, j'adorais, mais pas le bon bac en poche, et plus le temps pour les études, il fallait survivre pour dormir, manger...
Mes enfants à l'école, j'ai repris des cours du soir au CNAM pour passer un diplôme lié au droit de l'Urbanisme, très technique. Bac + 4 en poche, niveau II comme une maîtrise en droit, je n'en ai rien fait, car mon mari s'est installé en indépendant, et j'ai refait la secrétaire.
Seulement, j'ai raté le coche du boom informatique, n'étant pas dans une structure où la formation était faite au coeur de l'entreprise,où tu pouvais partir en stage, tous frais payés...
Je sais à peine me servir de cet outil pour le minimum.
Il me reste des progrès à faire, j'y crois...on peut rêver.


Affectueusement, Christiane
Christiane Boulay  [Feb 06, 2010 at 11:28 PM]
Chère Madeleine,
Dommage, mais je ne me souviens pas d'être allée en classe de CE1 avec toi.
La peinture devait me plaire, mettre des couleurs sur le papier et sur les doigts, tous les enfants aiment ça, inventer des maisons, dessiner leurs parents, la lune, le ciel, le chemin qui mène à la maison..
Tu vas peut-être trouver une photo en cherchant bien.
Je t'embrasse Madeleine, Christiane
madeleine hospital  [May 12, 2011 at 04:18 PM]
Regarde cette photo de classe Armelle et tu te verras près de Marie-Jeanne qui était aussi une adorable petite fille AS- tu de ses nouvelles ?
Christiane Boulay  [Jun 17, 2011 at 04:04 PM]
A l’occasion de la Pentecôte, j’ai été très heureuse de revoir Armelle H., 3 décennies plus tard. Toujours aussi adorable, beaucoup de complicité et de simplicité. Presque pas changée, si ce n’est qu’elle a de grands enfants qui l’ont fait grandir… et des plus petits dont elle s’occupe pour son travail.
De gros bisous pour tous, Armelle et Jonathan, un de ses fils et Alice, sa compagne, tous très sympathiques et pleins d’attention, de générosité.
Christiane
madeleine hospital  [Jun 22, 2011 at 10:27 PM]
Bonjour Christiane . Je suis heureuse de te dire que j'ai eu des nouvelles de ma petite Armelle , j'ai même pu lui téléphoner, elle était émue et moi aussi . J'espère bien rester en relation avec elle Bises Madeleine
Christiane Boulay  [Jun 23, 2011 at 08:12 AM]
Bonjour Madeleine,

Moi aussi je suis heureuse de te savoir en relation avec Armelle, une de tes petites élèves, devenue grande... C'est formidable !
J'espère que c'est le début d'une longue histoire...

A travers plusieurs conversations récentes ou lectures, plusieurs enfants de ma génération ont gardé d'excellents souvenirs de certains instituteurs(trices) qui leur ont apporté du savoir, de l'éducation, du respect et de l'affection dont ils n'avaient pas, leurs parents loin d'eux, ou disparus.

Bises, Christiane
Richard Bodereau  [Mar 02, 2018 at 05:30 PM]
Arlette, la mémoire et l'attention, la précision ect..., Christiane, ton chapitre où tu parles du métier de" secrétaire" à la 3ème ligne, les qualificatifs sont vraiment parlants, je connais quelqu'un qui à quitté ce métier pour les raisons que tu avances et aujourd'hui est prof des écoles, et quand tu dis que tu aurais bien aimé être dans sa classe pendant ces années 63/64 et64/65, je te comprens tout à fait.