Photos de l'O.P.

 
 

Home > 02 Annonces & comptes rendus - Libre Expression - Liste des élèves - Fourre-tout - Balades - Avenir de l'OP > Avenir de l'OP

Devenir du site cempuisien
Avenir de l'OP. Documents
Guy Hachour  [Jul 06, 2015 at 06:48 PM]
Bonjour,
Quelques informations sur l'avenir (!) de l'OP.
Le document en PDF semble trop important pour être ouvert directement dans le navigateur (Firefox pour moi).
Je vous invite à effectuer un clic droit et "enregistrer la cible du lien sous..." choisir un dossier facilement accessible sur votre micro (le bureau me semble être le bon endroit provisoire).
Le premier lien du document PDF vous menera vers l'émission de France Inter du 18 juin 2015. Si vous souhaitez n'écouter que la partie concernant - peut-être - l'OP, l'interview de Anne Hidalgo commence à 1h20 environ.
J'ai extrait cette partie, elle est disponible en MP3 sur : http://hachour.fr/Avenir de l'OP . Vous pourrez l'écouter directement via votre navigateur ou l'importer sur votre micro.
Vous y trouverez également le document PDF.
Et pardon à Jacques - que je salue - de le doubler ainsi, actualité oblige !

Mars 2019 : les liens ne sont plus disponibles.
bardjac  [Jul 13, 2015 at 10:26 AM]
Voici la réponse de France Inter et des courageux politiques !!! En image sous le nom "hidalgo"
bardjac  [Jul 13, 2015 at 10:45 AM]
erreur, c'est sous le nom "france inter' et en image
Gilles.A  [Jul 16, 2015 at 05:41 PM]
A vous Cempuisiennes et Cempuisiens à titre d'information
Mais où va-t-on?
Voici malheureusement quelques nouvelles du Front..............vue dans un article de journal ( sans la photo prise devant l'entrée de la cour d'honneur ) avec réponse de la Maire de Paris
Le FN à Cempuis contre la création d’un centre pour migrants
Par Mathias Schweisguth -
jeudi 16 juillet 2015 15h45min

Le Front National organisait ce jeudi 16 juillet une conférence de presse devant le centre Marcel-Callo, à Cempuis, suite aux récentes déclarations de la maire de Paris, Anne Hidalgo, sur la possibilité d’accueillir un centre de migrants dans l’Oise. Cempuis, et les bâtiments, occupés jusque fin août par les Apprentis d’Auteuil, et propriété de la ville de Paris, semblant être visés. Sa réponse il y a près de deux semaines par courrier aux interrogations du maire de Cempuis et des députés de l’Oise, Eric Woerth et Edouard Courtial, n’avait pas convaincu. Ces derniers avaient réagi via un communiqué.
Silencieux jusqu’à présent, le Front National a donc décidé de venir sur le terrain, et c’est une dizaine de membres du parti qui était à Cempuis. Autour de Michel Guiniot, conseiller départemental de l’Oise et conseiller régional de Picardie, et de Wallerand de Saint-Just, tête du liste du FN pour les régionales en Ile-de-France, se trouvait une dizaine d’adhérents du parti, dont Jean-Jacques Adoux, le maire du Hamel.
« Le Front National n’avait pas souhaité réagir avant d’avoir la réponse d’Anne Hidalgo sur le sujet, déclare Michel Guiniot. Nous suivons de très près l’évolution de ce projet. La volonté des habitants devra être respectée. Nous allons faire en sorte que Cempuis ne devienne pas un Sangatte-sur-Oise ». L’élu Front National a fait part de son souhait d’organiser une réunion avec les habitants de Cempuis au début du mois de septembre.

REPONSE

Accueil des migrants à Cempuis : la réponse du maire de Paris
Par Sylvie Godin -
lundi 6 juillet 2015 15h19min
544
Le maire de Cempuis, puis Edouard Courtial et Eric Woerth, respectivement président du conseil départemental et député de l’Oise ont adressé un courrier au maire de Paris pour lui demander si le site de Marcel-Callo à Cempuis accueillerait des migrants, comme ses propos sur France Inter le 18 juin pouvaient le laisser supposer. Anne Hidalgo leur a répondu : « Le site mentionné dans l’Oise, propriété de la Ville de Paris, pourrait être mis à disposition de l’Etat si l’accueil de migrants ou d’un autre public apparaissait pertinent. Pour le moment, aucune visite n’a été effectuée par les services de l’Etat et aucun projet n’a été programmé pour ce site», explique-t-elle en substance. Une réponse qui ne satisfait pas Edouard Courtial : « Anne Hidalgo ne dément pas ! C’est donc que ce projet fait bien l’objet d’une réflexion. La Mairie de Paris et son entourage sont inconscients : comment un village de 500 habitants, en pleine zone rurale pourrait accueillir dans de bonnes conditions un centre de migrants ? L’Oise n’a pas vocation à devenir un ‘’Sangatte’’ bis ! Nous ferons tout ce qui est de notre possible pour l’empêcher.»
« Ce n’est pas une réponse, ajoute Eric Woerth. Elle ne ferme aucune porte ! C’est donc qu’il doit bien y avoir un projet … Elle pense simplement informer les élus locaux sans envisager de les consulter. Ce n’est pas sérieux ! »
Les parlementaires de l’Oise : Caroline Cayeux, Alain Vasselle, Olivier Dassault, Jean-François Mancel avec Eric Woerth et Edouard Courtial ont également interpellé le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, afin d’obtenir des précisions.
Aucune réponse de l’Etat ne leur est parvenue à ce jour.
A suivre....
Christiane Boulay  [Jul 17, 2015 at 10:31 AM]
Bonjour à tous, incroyable de lire ceci.
Nos bâtiments de l'OP en proie à une guerre politique, un enjeu électoral !
Bien loin des souhaits de Gabriel Prévost, de la préoccupation de l'enfance malheureuse, de projets éducatifs !
Guy Hachour  [Jul 20, 2015 at 04:35 PM]
Bonjour,
Vous pourrez trouver ici :
http://hachour.fr/

dans : Divers/Le Hamel, le village le + FN de France
un excellent reportage qui, bien que datant de 2013, en dit long sur les préoccupations des habitants du coin et sur - osons l'oxymore - les réalités virtuelles.

Mars 2019 : les liens ne sont plus disponibles.
Guy Hachour  [Jul 30, 2015 at 05:50 PM]
Pas un retour ! Tout le monde en vacances aux Galapagos ?
Christiane Boulay  [Jul 31, 2015 at 09:58 AM]
Bonjour Guy, juste te dire que ton site est super bien fait ! Je suis allée voir, très instructif, effectivement ! Merci de toutes tes recherches, toujours très itéressantes
bardjac  [Aug 22, 2015 at 10:22 AM]
Bonjour à tous !
Si j'ai bien compris, le projet est de créer un "camp de transit" dans un établissement ne répondant plus aux normes définies pour "les vrais français !" et qui servira à "remettre en forme au moins physique" pendant une quinzaine de jours ces gars et filles puis "choisir" parmi ceux qui resteront en France à leur demande et, bien sur, virer ("exfiltrer" est le mot officiel) tous les autres.
Beaucoup de questions se posent d'entrée mais, pour moi, une est prioritaire : depuis quand l'état est opérationnel pour gérer des demandes d'asile en 15 jours ?
Le médisant de gauche que je suis répond "si c'était vrai, ça se saurait !"

Pour certains français le "c'est mieux que si c'était pire" est satisfaisant, pas pour moi... Mais je n'ai pas de solution miracle à proposer...
Pour ce qui est des émigrants, peut-on les recevoir dignement ? Peut-on leur donner une chance ? Je pense, mais ça n'engage que moi, qu'il faudra bien améliorer l'accueil car nous n'avons pas le choix : le flux ne fait que commencer disent certains experts. La mondialisation a aussi quelques effets imprévus par tatcher et reagan.

Bonne journée à tous et bises
Gérard Weber  [Sep 17, 2015 at 03:00 PM]
Bonjour à tous, le CPS 215 est en préparation, même si peu de matière m'est parvenue jusqu'à ce jour.
Je propose trois sujets à ceux qui accepteront de prendre le temps de rédiger un texte.
1 - Sport et Musique à Cempuis. Ce sujet, proposé l'année passée, n'est pas clos. Daniel Aubertin m'a adressé un texte éclairant sur son père. Vous le lirez dans le CPS 215. Que ceux qui n'ont rien dit prennent la plume.
2 - Influence d'une "personnalité", connue durant votre séjour à Cempuis, sur les "valeurs" qui ont conduit votre vie. Cette "personnalité" peut être un enseignant, un pion, un membre du personnel ou un élève.
3 - Le Cempuisien a généralement connu une enfance difficile sinon malheureuse. Comment mesurez-vous aujourd'hui, ces difficultés, ce malheur, à l'aune de notre époque ?
Il reste entendu que chacun peut s'exprimer sur tout autre thème de son choix. Il n'est pas nécessaire d'être membre de l'association pour adresser un écrit destiné à être publié dans le CPS.
Pour paraître dans le CPS 215, votre texte devra me parvenir avant le 1er novembre.
Je me prépare donc à traiter (sans stress excessif, je vous rassure), durant le mois d'octobre, votre avalanche de contributions. A bientôt de vous lire.
Gérard Weber  [Oct 21, 2015 at 05:24 PM]
Je fais remonter pour le cas où... Pour l'instant vous ne m'avez pas donné beaucoup de travail... Le 1er novembre, c'est bientôt...
Gilles.A  [Mar 21, 2019 at 09:32 PM]
A vous Cempuisiennes et Cempuisiens

A titre d'information Voici la suite sur le devenir de l’OP ! Article de journal vu dans le Parisien ce 20 mars 2019 (sans la photo du Maire de Cempuis Mr Jean-François Boursier prise devant l'entrée de la cour d'honneur. Cempuis : et si l’ancien orphelinat accueillait le Service national universel > Île-de-France & OiseOise 20 mars 2019

Cempuis. Jean-François Boursier, le maire, aimerait que l’ancien orphelinat devienne un site d’accueil du Service national universel pour l’Oise. LP/E.J.
Un courrier a été envoyé aux services du secrétaire d’Etat chargé de la jeunesse pour étudier la candidature. Par le passé, le site a fait l’objet de rumeurs quant à sa reconversion pour accueillir des migrants.
L’été prochain, le Service national universel (SNU) sera expérimenté dans 13 départements. Si l’essai est concluant, le dispositif sera généralisé sur l’ensemble du territoire. A Cempuis, on n’a pas attendu la fin du test pour se positionner et faire acte de candidature pour que l’ancien orphelinat devienne un site d’accueil du SNU dans l’Oise. Alexis Mancel, conseiller régional (LR), soutenu par Jean-François Boursier, maire (SE) de Cempuis, vient d’interpeller par courrier Gabriel Attal, secrétaire d’Etat chargé de la jeunesse, sur ce sujet. « J’espère réussir à le convaincre de venir visiter les lieux, déclare Alexis Mancel. Je suis persuadé qu’il sera convaincu par le site ».

Inoccupé depuis quatre ans
L’ancien orphelinat ne manque pas d’atouts avec une capacité d’hébergement de 250 personnes répartie sur 10 ha de superficie et 40 000 m2 de bâtiments (salles de classe, de conférence, de spectacle, laboratoire, gymnase, réfectoire, cuisine). Propriété de la ville de Paris qui continue de l’entretenir, le site est inoccupé depuis 2015, date de la fin du bail avec la fondation des Apprentis d’Auteuil.

Psychose autour de l’arrivée de migrants
« C’est un site historique, bâti au début des années 1860 par Joseph-Gabriel Prévost, ami de Ferdinand Buisson, rappelle Jean-François Boursier. L’Orphelinat est célèbre pour avoir été le premier établissement mixte de France. Il a fait vivre des générations de Cempuisiens et, depuis quatre ans, je me bats pour lui trouver un avenir. Le SNU est une opportunité formidable à saisir ».

Une propriété de la ville de Paris
Un lycée ou une école vétérinaire ont été un moment envisagé mais c’est surtout la possibilité de voir arriver un centre d’accueil pour migrants qui a marqué les esprits de la population en 2015. Une véritable psychose entretenue par le fait que la ville de Paris cherchait à l’époque une solution pour loger les migrants réfugiés dans ses rues.

Cempuis et Paris sont liées par un legs de 1880 qui oblige à utiliser l’orphelinat uniquement pour des enfants défavorisés. « Une procédure en révision judiciaire pour la destinée du bâtiment est en cours, indique le maire. Cela reste toujours compliqué à gérer car nous nous heurtons au fait que Cempuis est loin de Paris. Mais ce projet pourrait débloquer les choses ».

Oise Gabriel Attal Service national universel Orphelinat
Bonne lecture
Gilles Abdelmoumeni (promo 71)